Vendredi 16 novembre 2018 -
72 Narutoniens en ligne
> Naruto-One > Streaming > Naruto Shippûden > VOSTFR > Épisode 300 : Mizukage, palourde, mirages > Visualisation d'un épisode
5978 vues | 0 commentaire
Naruto Shippûden - Épisode 300 (saison 12)
Mizukage, palourde, mirages
水影と蜃(おおはまぐり)と蜃気楼
Mizukage to Ōhamaguri to Shinkirō
14 février 2013

Sur le champ de bataille où l’unité de Gaara combat les anciens kage, le 3e Raikage et le 2nd Mizukage se libèrent de l’emprise du sable avant d’être scellés. Oonoki poursuit le combat face à son prédécesseur, Mû, mais celui-ci devient invisible ; Gaara part le rejoindre pour l’aider. Le 2nd Mizukage invoque sa palourde géante et met en échec avec ses mirages tous les ninjas de l’alliance qui le combattent. Naruto arrive en renfort au moment où Oonoki et Gaara sont en mauvaise posture face à Mû et utilise son « Rasengan Planétaire », mais Mû sent sa présence et esquive. Avec l’aide du sable de Gaara et de l’extension que lui fournit le chakra de Kyûbi, Naruto parvient à toucher Mû avec sa technique, et Oonoki peut l’immobiliser avant que Gaara ne le scelle. Shikaku explique à Gaara pourquoi Naruto est sur le champ de bataille, tandis qu’il rejoint avec Oonoki les ninjas combattant le 2nd Mizukage et que Naruto se dirige vers l’endroit où Temari et son groupe combattent le 3e Raikage. Gaara arrive face au 2nd Mizukage et doit protéger les ninjas le combattant de sa « Technique du pistolet à eau » ; attaqué à son tour, Gaara se défend, tout en cherchant avec son sable et son « Troisième œil » la position de la palourde géante. Une fois celle-ci détectée, Oonoki tente de la détruire avec son Jinton mais est à court de chakra ; il lui porte alors un coup avec son « Point de pierre » qui se révèle insuffisant ; alourdissant son poing avec sa technique de « Roche super-alourdie », il parvient à briser le coquillage et les mirages se dissipent. Oonoki, trahi par son dos se retrouve immobilisé à la merci de l’ancien Mizukage qui le transperce de sa technique du « Pistolet à eau ».

À voir aussi
Commentaires

Connectez-vous ou incrivez-vous pour poster un commentaire !